«Tankin’ for Macklin» : Macklin Celebrini, le prochain premier choix au total

Macklin-Celebrini

Après une année de repêchage considérée par de nombreux experts comme la meilleure depuis plusieurs années, la cohorte de cette année suscite encore beaucoup d’enthousiasme. Un joueur attire particulièrement l’attention des analystes et des partisans des équipes qui envisagent déjà de se retrouver en bas du classement de la LNH, et ce joueur n’est autre que Macklin Celebrini. Grâce à ses performances remarquables dans la USHL et au championnat mondial junior des moins de 18 ans, il s’est solidement établi comme le choix numéro un incontesté en vue du prochain repêchage. Dans cet article, nous vous présenterons en détail ce jeune talent, en mettant en lumière ses principales compétences sur la glace et en examinant ses statistiques.

Un futur centre numéro un

Macklin Celebrini, le jeune prodige du hockey originaire du Canada, fait déjà sensation dans le monde du hockey. Malgré son jeune âge, Celebrini impressionne par sa confiance sur la glace, sa présence remarquable et sa capacité à dicter le rythme du jeu. Doté de mains agiles et d’une précision chirurgicale dans ses tirs, il incarne une force dynamique chaque fois qu’il patine sur la glace. Sa polyvalence est également un atout majeur, car il maîtrise très bien le jeu sans la rondelle, anticipant le timing, les trajectoires alliant le tout avec une excellente prise de décision. Sa capacité à déstabiliser les défenseurs lors d’une contre-attaque est l’un de ses atouts majeurs, ce qui le rend difficile à lire pour les adversaires, que ce soit avec ou sans rondelle. Ses mains agiles lui permettent de réaliser des feintes rapides et de mettre ses adversaires en difficulté.

Celebrini est reconnu pour son coup de patin de haut niveau, sa créativité et sa capacité à influencer les matchs en supériorité numérique. Il ne ménage pas ses efforts pour récupérer la rondelle et déstabiliser physiquement ses adversaires tout en maintenant un contrôle solide sur la rondelle. Les experts voient déjà en lui un candidat potentiel pour devenir un futur centre numéro un en NHL, avec une contribution inestimable dans les deux sens de la patinoire. Il a souvent été comparé par le passé à un genre de Dylan Cozens (en raison de sa capacité à jouer dans les deux sens de la patinoire) avec toutefois des atouts offensifs BEAUCOUP plus intéressants que ce dernier.

Un canadien développé aux États-Unis

Bien qu’il soit né à Vancouver, Celebrini a également passé du temps en Californie, où son père a été embauché par les Golden State Warriors de la NBA en tant que directeur de la médecine sportive et de la performance. Il a fait son hockey mineur là-bas pour ensuite revenir au Canada. Il a par la suite rejoint le prestigieux programme de préparation de Shattuck St. Mary’s au Minnesota, pour poursuivre son développement. Dès sa première année au Minnesota, le jeune homme a totalisé 141 points en 50 matchs avec les moins de 14 ans. L’année d’après, c’est pas moins de 117 points en 50 matchs chez les moins de 18 ans, à 15 ans. Il est notamment intéressant de mentionner que lors de ses deux années, il a jouer avec le potentiel deuxième choix du repêchage Cole Eiserman.

Le parcours de Celebrini est également marqué par des choix judicieux. Bien qu’il soit originaire du Canada, il a opté pour les collèges américains, passant la dernière saison avec le Steel de Chicago dans la ligue junior des États-Unis (USHL). Il a été nommé joueur de l’année, attaquant de l’année et recrue de l’année dans cette ligue. Ses 86 points en 50 matchs ont établi un record pour le plus grand nombre de points inscrits par un joueur de moins de 17 ans dans l’histoire de la ligue. À titre comparatif, le dernier détenteur de ce record, Adam Fantilli, 3e choix au total du dernier repêchage, a totalisé 74 points en 54 matchs dans la même ligue avec le Steel de Chicago aussi.

Mais Celebrini ne se contente pas de briller en Amérique du Nord. Il a également excellé au Championnat du monde de hockey des moins de 18 ans de l’IIHF en avril, menant l’équipe canadienne avec six buts et 15 points, ce qui le place en tête des espoirs du repêchage et cinquième au classement général.

Une grosse année à Boston

Celebrini a choisi de poursuivre son parcours dans la NCAA avec nul autre que l’Université de Boston. Une équipe qui comptera sur pas moins de 13 joueurs déjà repêchés dans la LNH. Parmi ces joueurs, on retrouve deux espoirs du Canadien: Lane Hutson et Luke Tuch. Même s’il est le plus jeune de la formation, Celebrini obtiendra sans aucun doute de grandes responsabilités à l’attaque. Épaulé par des joueurs qui ont déjà de l’expérience dans le circuit, on ne peut que s’attendre au mieux pour ce jeune homme talentueux.

Toutefois, ;a prochaine étape pour Celebrini sera son adaptation au hockey universitaire, un défi de taille face à des adversaires plus expérimentés. Cependant, si tout se déroule comme prévu, Celebrini pourrait devenir le premier joueur de la NCAA à être sélectionné en première position depuis Owen Power en 2021. Si quelqu’un peut faire face à la pression de l’université tout en portant de grandes attentes en tant que meilleur espoir, c’est bien Celebrini. Le monde du hockey est prêt à voir évoluer cette nouvelle pépite sur la glace. On vous laisse sur une compilation de ces meilleurs jeux cette saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *